Cunnilingus : pourquoi et comment le pratiquer

Le cunnilingus est une pratique sexuelle bucco-génitale, à l’instar de la fellation. Elle permet de donner du plaisir à sa partenaire et de partager un moment de sexe à deux. Toutefois, certains hommes ne savent pas comment pratiquer un bon cunnilingus. Quelle technique adopter pour l’amener à l’orgasme ? On vous dit tout.

Comment faire un cunnilingus ?

Depuis un certain temps, le cunnilingus s’est démocratisé. Ainsi, le sexe oral, y compris le cunnilingus, est souvent pratiqué lors des ébats sexuels.

Il consiste à stimuler les organes génitaux de la femme (vulve, vagin, clitoris) avec sa bouche (lèvres, langue) afin de lui procurer un maximum de plaisir.

En cela, voilà une question que de nombreux hommes se posent : comment réussir un cunnilingus ? Eh bien, la réponse dépend de chaque femme !

Il existe de nombreuses techniques pour pratiquer le cunnilingus. Lécher ou suçoter, faire des mouvements de bas en haut ou des mouvements circulaires, exercer différentes pressions et envergures de mouvements… N’hésitez pas à alterner les gestes pour ne pas être monotone.

Lorsqu’une femme reçoit un bon cunnilingus, son corps s’exprime. Elle peut avoir différents signes de plaisir sexuel comme avoir des spasmes, se tortiller ou encore gémir. C’est aux réactions de votre partenaire que vous saurez si votre cunnilingus est réussi.

Enfin, pour faire un bon cunnilingus, il est important de faire preuve d’écoute, de douceur et, surtout, d’adaptation ! Demandez à votre partenaire ce qu’elle préfère et laissez là vous guider.

Le cunnilingus peut-il procurer un orgasme à ma partenaire ?

Bien sûr ! Faire un cunni à votre partenaire peut être source d’un plaisir sexuel intense. L’orgasme procuré par cette pratique peut être encore plus profond que celui amené par une pénétration vaginale.

En effet, l’orgasme féminin découle de la stimulation du clitoris. Or, celui-ci est bien plus titillé lors d’un cunnilingus que lors d’une pénétration. L’organe est en effet plus accessible par l’extérieur.

Enfin, pour donner un orgasme à votre compagne, n’hésitez pas à associer le cunnilingus à une stimulation des zones érogènes en même temps ou encore à une pénétration avec les doigts.

Qu’apporte la pratique du cunnilingus au sexe ?

Les pratiques bucco-génitales telles que le cunnilingus ou la fellation amènent un vrai plus dans les relations sexuelles, si toutefois vous souhaitez vous adonner à ces pratiques.

Cela vous permet d’innover et de chambouler les habitudes afin que le sexe ne devienne pas trop routinier. En cela, une position du Kamasutra encore inconnue ou une position sexuelle de votre propre invention feront le même effet.

De plus, il existe des positions adaptées au cunni : debout, assis, en position 69… Il y a de quoi varier les plaisirs et découvrir de nouvelles sensations. Ainsi, n’hésitez pas à discuter avec votre partenaire et lui demander quelles sont ses envies.

Enfin, sachez que lors d’un cunnilingus, le risque de transmission d’une IST est bien présent. En cela, utilisez une digue dentaire pour vous protéger. Il s’agit d’un carré en latex qui se place entre la langue et le sexe féminin.

Quelle est la meilleure position pour un cunnilingus ?

Il n'y a pas de "meilleure" position universelle pour un cunnilingus, car cela dépend des préférences et du confort de chaque personne. Cependant, voici 5 positions populaires pour le cunnilingus :

  1. Position classique : la partenaire est allongée sur le dos avec les jambes légèrement écartées, permettant un accès facile à la région génitale.
  2. Position en cuillère : les deux partenaires se couchent sur le côté, face à face, avec le donneur de cunnilingus derrière la receveuse. Cela permet une proximité intime et peut être très confortable.
  3. Position en 69 : les deux partenaires se donnent mutuellement du plaisir oral en même temps. Cela peut être excitant et égalitaire, mais peut nécessiter un peu de coordination.
  4. Position à genoux : la partenaire est à genoux, peut-être appuyée contre un mur ou un meuble, tandis que le donneur de cunnilingus se met à genoux devant elle. Cela offre un bon angle d'accès.
  5. Position sur une chaise : la partenaire s'assoit sur une chaise ou un rebord de lit avec les jambes écartées, tandis que le donneur de cunnilingus se met à genoux devant elle. Cela peut être confortable pour les deux et permet une variété d'angles et de mouvements.

N'oubliez pas que la communication et l'exploration mutuelle sont essentielles pour trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous et votre partenaire.